Pourquoi avoir besoin d’une quittance de loyer ?

Pourquoi avoir besoin d’une quittance de loyer ?

Dans le contexte d’un loyer meublé, d’un loyer d’habitation non meublé ou d’un bail commercial, la délivrance d’un reçu de location n’est pas systématique… Mais être en mesure de le justifier est utile, voire nécessaire dans certaines situations.

Écrire un reçu de location en quelques clics

A lire en complément : Quels sont les quartiers les plus dangereux de Paris ?

Dans quels cas devrait-il être écrit ? Quelles sont les mentions qui doivent être incluses ? Quand et à quoi peut-il être utilisé ? autant de questions que les propriétaires, mais aussi les locataires se posent régulièrement sans parfois trouver de réponses. Mise à jour de ce document.

Reçu de loyer : une annexe

Le reçu de loyer est un document officiel certifiant le règlement régulier du loyer, qu’il soit résidentiel ou commercial. Écrit par le propriétaire (propriétaire ou administrateur de la propriété), il est destiné au locataire. Il peut l’utiliser comme preuve de paiement, mais également comme preuve de résidence. Certaines administrations exigent un reçu avant l’ouverture de certains droits (p. ex. les FAC pour remplir un dossier de soutien au logement). La délivrance de ce document n’est pas obligatoire… tant que le locataire ne l’exige (loi du 6 juillet 1989).

Lire également : Comment lire l'heure sans montre ?

Un problème à la demande du reçu de location

Bien qu’il s’agisse d’une part importante de la relation entre le propriétaire et le locataire, la délivrance d’une mainlevée n’est pas automatique. Toutefois, dès qu’un locataire fait la demande, le locataire a l’obligation de lui fournir ce document. Toutefois, à condition que ce dernier soit à jour en termes de paiement de son loyer, mais aussi de ses dépenses. Et cela, même si une réglementation par virement bancaire ou chèque est considérée comme une preuve de paiement (le relevé bancaire le confirme clairement), avec un reçu.

Le défaut volontaire est considéré comme une erreur. Elle est donc punissable par dommages et intérêts. Cette indemnité est destinée à compenser les dommages subis par le locataire. Un risque qu’il est encore plus inutile de prendre, car un reçu de location est particulièrement simple à écrire, même pour les néophytes. Notez qu’un locataire peut demander un revenu de location également après la résiliation du bail.

Le reçu est donné gratuitement au locataire, voir sur ce sujet notre article : reçu de location doit être donné gratuitement.

Avis obligatoires sur le reçu de location

La formulation d’un reçu de location n’implique pas de connaissances juridiques approfondies, car seules quelques mentions doivent être indiquées :

  • prénom et nom et adresse complète du propriétaire
  • prénom et nom, ainsi que l’adresse complète du locataire
  • période correspondant au règlement effectué
  • montant total payé et composition (loyer, frais…) en les lettres et les chiffres ;
  • les détails des dépenses (provisions pour charges, montant forfaitaire, ajustement…).

Si certains loyers antérieurs ne sont pas payés intégralement à l’échéance, le locataire peut également préciser le montant des sommes restantes à payer.

Enfin, si le paiement n’est que partiel, le propriétaire n’aura pas à émettre un reçu, mais un reçu de paiement partiel du loyer.

Des billets préétablis (il suffit de remplir les mentions) sont également commercialisés afin de simplifier autant que possible la préparation de ce reçu de location.

Pour en savoir plus sur la relation locataire/locataire, consultez notre guide juridique : rapports locateur — locataire.

Le régime de récépissé de loyer a été modifié par la loi du 24 mars 2014, voir notre article intitulé : Reçu de loyer et loi du 24 mars 2014.

Rédigez votre document juridique en quelques minutes avec le modèle de sortie de location gratuit et personnalisable sur LeGaLife.

****0

Show Buttons
Hide Buttons