Quels sont les quartiers les plus dangereux de Paris ?

Quels sont les quartiers les plus dangereux de Paris ?

Paris n’est pas plus dangereux que n’importe quelle grande ville si vous respectez certaines règles de sécurité de base. Que ce soit dans des quartiers dits « sensibles » ou dans des quartiers intelligents ou touristiques.

A lire aussi : Comment aller visiter Versailles ?

Quelques règles de sécurité

Pour que votre séjour dans la capitale se déroule sous les meilleurs hospices, voici quelques règles de sécurité de base à suivre :

A voir aussi : Comment déclarer les ventes d'actions ?

  • Gardez toujours un œil sur vos objets personnels (appareils photo, téléphones, sacs, papiers d’identité…), en particulier dans les transports en commun (ligne 1 entre autres) ou dans les sites touristiques.
  • Si vous allez dans un groupe, ne mettez pas tous vos modes de paiement dans un sac, mais distribuez-le en plusieurs, pour éviter de tout perdre en cas de vol.
  • Évitez de marcher seul tard dans la nuit dans les ruelles désertes, peu importe le quartier.
  • Il se peut que vous vous arrêtiez dans la rue pour vous demander de signer des pétitions. C’est souvent un moyen de détourner votre attention à la prise vos effets personnels.
  • En cas de vol ou d’agression, vous devez immédiatement vous rendre au poste de police le plus proche.

Quelques endroits à éviter tard dans la nuit

Attention, les endroits énumérés ci-dessous ne sont pas dangereux !

Le vol de votre sac peut parfaitement arriver dans les transports publics, dans des endroits très touristiques, ou dans des quartiers parisiens considérés comme plus « chic ».

Néanmoins, les endroits suivants n’ont pas la réputation d’être les plus sûrs à l’heure d’été la nuit.

Par conséquent, nous vous conseillons d’éviter d’y aller seul tard dans la nuit.

A Paris, il n’y a pas de zones de randonnée, comme certaines sources d’information l’ont suggéré précédemment.

Gare du

Nord

Gare du Nord — Crédit photo : Carl Campbell sous CC BY-SA 2.0 Gare de Paris-Nord, également connue sous le nom de Gare du Nord, est l’une des six gares principales de Paris et a une forte vocation internationale. Première station européenne, et troisième au monde, avec compte tenu de la participation, elle héberge non seulement des terminaux SNCF, mais aussi des lignes nationales, internationales TGV (Eurostar, Thalys), TER, RER et métro.

Située dans le 10ème arrondissement de Paris, à côté de la Gare de Paris-Est (également connue sous le nom de Gare de l’Est), la Gare du Nord est classée monuments historiques depuis 1975.

Une vraie fourmilière pendant la journée où elle est tombée à la périphérie de la Gare du Nord est parfois assez peu accommodante, mais pas risquée.

Place Stalingrad

****2Rotonde de la Villette — Crédit photo : Fred Romero sous CC BY 2.0 Cette place, qui a connu plusieurs dénominations avant d’être appelée Place de la Bataille de Stalingrad, est située dans les 10ème et 19ème arrondissement de Paris. Créé en 1945, il a été redessiné plusieurs fois.

Malheureusement, depuis la fin des années 80, il est connu pour être un site important pour la vente et l’utilisation de drogues à Paris.

Néanmoins, dans cet espace, vous pouvez au cours de la journée admirer la Rotonde de la Villette, sa fontaine et un arbre remarquable planté en 1945 en l’honneur de la libération de Paris.

Arrondissement de Barbès

****3Quartier Barbes — Crédit photo : Jeanne Menjoulet sous CC BY 2.0 Le boulevard Barbès ainsi que le quartier de la Goutte-d’Or font partie des quartiers « populaires » de Paris.

Avec une population très cosmopolite, le quartier souffre du commerce de la drogue et de la cigarette.

La porte de Clignancourt

Rue Ginette Neveu jardin près de la Porte De Clignancourt — Crédit photo © Guilhem Vellut sous CC BY 2.0 Située au nord de Paris, à la périphérie de la ville de Saint-Ouen, la Porte de Clignancourt est l’une des 17 portes percées dans l’ancienne enceinte de Thiers qui protégeait Paris.

Désormais très occupé, il doit sa réputation en particulier au marché aux puces de Saint-Ouen, connu dans le monde entier pour ses antiquités et ses modes vintage.

Boulevard de Clichy

****5

La Place de Clichy est idéalement située à un carrefour de quatre arrondissements de Paris, très animé, jour et nuit. Il y a de nombreux bars et restaurants où les Parisiens, comme les touristes, aiment faire un marché.

Boulevard Clichy traverse la Pigalle, dont la réputation sulfureuse ne doit plus être faite. Les lieux de fête, les bars et autres sex-shops peuvent attirer une clientèle parfois moins fréquente.

Bois de Boulogne et la forêt de Vincennes

Fondation Louis Vuitton, Bois de Boulogne — Crédit photo : acazorzi sous CC BY-SA 2.0 Considéré comme l’un des « poumons » de la capitale, le Bois de Boulogne, dernier vestige de l’ancienne forêt de Rouvray, abrite diverses activités, comme le Jardin d’Acclimatation, avec ses attractions et surtout la magnifique Fondation Louis Vuitton, ou encore le domaine Longchamps et son hippodrome.

Mais si c’est bon de marcher dans ces lieux très touristiques, le Bois de Boulogne est également connu comme l’un des lieux de la prostitution parisienne, et il vaut mieux éviter de s’y aventurer le soir.

Au-dessous du Bois de Boulogne, le Bois de Vincennes est actuellement le plus grand espace vert de Paris, et accueille, en plus de son parc, le Parc zoologique de Paris, le Parc Floral, l’hippodrome de Vincennes et le Château de Vincennes.

Très apprécié par les Parisiens, et les résidents des municipalités voisines, malheureusement c’est aussi l’un des lieux de la prostitution parisienne.

Saint Denis

****7Basilique Saint-Denis — Crédit photo : Ninara sous CC BY 2.0 Située à la périphérie de Paris, la ville est connue pour abrité la basilique Saint-Denis, la nécropole des rois de France ou le Stade de France.

Mais si pendant la journée ces sites touristiques attirent beaucoup de gens, nous ne vous conseillons pas de vous aventurer seul, surtout le soir, parce que la ville souffre du trafic de drogue et de la prostitution en particulier.

Show Buttons
Hide Buttons