L’enfant de mon amie m’appelle papa

L’enfant de mon amie m’appelle papa

Vous vous rappelez sûrement de la joie qui vous a envahi la première fois où votre enfant a prononcé les mots « papa » et « maman ». Toutefois, si aujourd’hui, il commence par vous appeler par votre prénom, vous ne devriez pas vous inquiéter. La plupart du temps, sachez qu’il s’agit d’une étape de son développement par laquelle il doit passer. Néanmoins, il faudra quand même essayer de comprendre pourquoi une telle idée lui traverse l’esprit.

Un fait amusant : votre enfant vous appelle par votre prénom

Au lieu que votre enfant vous appelle papa ou maman, il pourrait arriver qu’il se permette de dire votre prénom. Au début, c’est drôle, mais avec le temps, cela peut très rapidement devenir ennuyant, problématique.

A découvrir également : Découvrez nos solutions pour le nettoyage de vos entreprises

En toute honnêteté, plusieurs facteurs (l’âge d’opposition, le cadre familial, etc.) peuvent justifier ce phénomène, qui n’est pas vraiment alarmant comme ça puisse paraître. Quelques-uns ont d’ailleurs été développés dans la suite de cet article.

L’âge d’opposition

Lorsque votre enfant atteint 2 et 3 ans, il commence par être autonome. Il sera ainsi en mesure de s’affirmer et d’avoir une certaine assurance. Par conséquent, il aura tendance à refuser ce que vous lui offrez. Vous vous rendrez vite compte ainsi qu’il traverse la période du « non » qui est assez complexe à vivre en tant que parent.

A lire également : Un Baptême, fêtez cette occasion de manière unique

Ce n’est que plus tard que votre enfant comprendra le sens de l’interdit. En effet, entre 12 et 18 mois, lorsque votre bout de chou commence à se mouvoir et à toucher tout ce qui lui est accessible, il vous entendra certainement dire « non ». De ce fait, il commencera à vous imiter et à faire tout son possible pour attirer votre attention (si vous lui refusez ce qu’il désire).

De façon malicieuse, il pourra ainsi prononcer votre prénom. C’est une petite astuce qui lui permettra de tester l’effet qu’il produit sur vous.

Faire comme les adultes

S’il advient que votre enfant est généralement entouré par de grandes personnes, il aura tendance à imiter et à apprendre ce qui se reproduit autour de lui. Ce qui est tout à fait normal pour sa croissance d’ailleurs. Ainsi, il sera amené à reproduire les faits et gestes de ceux qui l’entourent. Pour lui, ce que les autres font est tout à fait normal. Par conséquent, si des personnes adultes vous appellent par votre prénom, il est tout à fait normal que celui-ci commence par le faire.

De façon plus claire, votre enfant reproduit tout ce qu’il entend ou voir. À noter que cette habitude pourrait constituer un moyen pour lui de se sentir considéré comme un adulte.

Le cadre familial

Si vous constituez une famille recomposée, il est indéniable qu’une nouvelle fratrie entoure votre enfant. Dans le cas où il a été élevé par les beaux-parents, il va instinctivement les appeler par leur prénom. Aussi, il vivra avec une fratrie qui appellera leur père et leur mère par leur prénom.

Cette situation assez ambiguë peut causer une sorte de confusion chez votre enfant et l’amener à en faire de même. Aussi, l’entrée en vigueur des Pacs (pacte civil de solidarité) à travers le concept du « mariage pour tous » peut empirer la situation. Vos enfants iront même jusqu’à qualifier votre nom.

Il y a aussi le fait que l’entrée en vigueur des Pacs pour le « mariage pour tous » peut embrouiller les enfants. Cela les amènera sans doute à qualifier le nom des parents.

La volonté express de l’un ou des parents

La plupart du temps, aucun parent ne souhaite entendre ses enfants l’appeler par son prénom. Toutefois, dans certains cas, c’est tout le contraire. En réalité, les parents sont souvent idéalistes en ce qui concerne leur rôle. Ils prennent donc la place d’un « parent-petit ami » et souhaitent être le premier partenaire de jeux et de toute sorte d’activité de leurs enfants.

Votre enfant vous appelle par votre prénom : que faire ?

Avant tout, sachez que tous les enfants traversent cette période. C’est pour cela qu’il est conseillé de relativiser. En effet, votre bout de chou ne le fait pas par méchanceté. Cela ne traduit pas non plus qu’il vous manque de respect ou qu’il n’éprouve pas de l’amour à votre égard. C’est pourquoi il n’est pas nécessaire de le gronder, car il s’agit d’un acte spontané et non réfléchi.

Néanmoins, si cela ne vous plaît pas, dites-le-lui calmement. Rappelez-lui de la manière la plus simple possible que vous être son père ou sa mère, et qu’il n’est pas autorisé à vous appeler ainsi.

Après cette conversation, s’il insiste, ne lui répondez pas. Vous verrez qu’il commencera à vous appeler respectueusement par « maman » ou « papa ». C’est à ce moment que vous lui accorderez l’attention qu’il demande. Ne craignez surtout pas de le vexer en le faisant, car il prendra très vite le pli et abandonnera cette petite manie.

Somme toute, il faudra garder à l’esprit que le fait que votre enfant vous appelle par votre prénom ne constitue pas un rejet. C’est un processus nécessaire à sa construction et qui lui permettra de comprendre qu’en tant que parent, vous existez en dehors de votre rôle de « père » et de « mère ».

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!