Entreprise : comment minimiser le risque de factures impayées ?

Il existe plusieurs stratégies pour minimiser le risque de factures impayées dans le secteur entrepreneurial. Les entreprises peuvent notamment embaucher une plateforme d’optimisation de facture, imposer à leurs clients le système de paiement automatique ou encore faire des rappels de dette.

Si ces différentes procédures n’aboutissent pas, elles peuvent alors faire recours à l’externalisation de recouvrement des créances. Découvrez ici comment ces différents outils aident à réduire les risques de factures impayées.

Lire également : Comment savoir si un site de trading est fiable ?

Solliciter une plateforme d’optimisation de facture

La plateforme d’optimisation de facture s’occupe du suivi et de la relance facture impayée. Elle joue le rôle d’intermédiaire entre l’entreprise et ses clients et s’assure du solde de votre devis dans un délai raisonnable. Sa présence simplifie le processus de paiement et réduit considérablement le risque de factures impayées.

Il existe un grand nombre de plateformes d’optimisation de paiement des factures. Pourtant, Clearnox a réussi à s’imposer comme l’une des références phares dans ce domaine. Pour accéder à ses services, il vous suffit de vous rendre sur le site internet https://www.clearnox.com/fr/ et de vous inscrire. La page vous présente toutes les informations clés sur Clearnox et ses modalités de fonctionnement.

A voir aussi : Les étapes essentielles pour une retraite sereine et financièrement stable

Imposer le paiement automatique

Le système de paiement automatique fonctionne comme suit. Lorsque le délai de paiement de la facture arrive à échéance, l’entreprise peut personnellement mettre en oeuvre une procédure de recouvrement de dette. Pour cela, elle doit recourir au prélèvement SEPA. À la différence d’un virement classique, c’est le créancier lui-même qui possède l’initiative de paiement.

Pour mettre en place cette garantie, l’entreprise doit faire signer à ses clients un mandat SEPA. L’accord est alors valable non seulement pour des paiements ponctuels, mais également des paiements récurrents. De plus, le mandat est valable dans les 34 pays de la zone euro.

Faire un rappel avant la date d’expiration du délai


Il est plutôt commun pour un client d’oublier de solder une facture à cause de préoccupations annexes. C’est pourquoi la loi prévoit un système de rappel de dette avant la date d’expiration du délai.

Effectuer un rappel vous permet de tester la bonne foi du client et d’affirmer votre volonté de tout régler à l’amiable. Cependant, si le client persiste à ne pas payer en dépit des multiples avertissements, cela peut conduire à une procédure judiciaire en bonne et due forme. Dans un tel cas de figure, les rappels permettent de démontrer que votre débiteur ne vous a pas remboursé en toute connaissance de cause.

Engager la procédure de recouvrement de créances

En cas d’échec des procédures à l’amiable, il est nécessaire d’engager une procédure de recouvrement de créances. Il s’agit d’une démarche vous permettant de légalement contraindre votre débiteur à vous rembourser.

Pour la mener à bien, il est conseillé de faire appel à une société de recouvrement de créances. Vous pouvez ainsi compter sur de véritables experts et considérablement augmenter vos chances d’avoir gain de cause. Après avoir accepté votre dossier, la plupart des experts tentent une dernière procédure à l’amiable. Mais si le client continue à se montrer irraisonnable, alors l’affaire se retrouve devant les tribunaux !