Comment désherber naturellement ?

Le retour des beaux jours est très attendu pour certains, mais est synonyme de beaucoup de travail pour d’autres. Les jardiniers et les amoureux des plantes sont parmi ceux que le beau temps force à travailler. En effet, avec le retour du soleil, les mauvaises herbes font également leur retour en force et c’est la raison pour laquelle les jardiniers sont majoritairement occupés à désherber. Voici quelques astuces pour désherber naturellement !

Le désherbage : quand, comment et pourquoi ?

Les mauvaises herbes sont ces herbes qui prolifèrent dans les endroits où elles ne sont pas bien accueillies. On les retrouve le plus souvent dans les plates-bandes, dans les massifs de fleurs, sur les allées, dans le potager entre les légumes ou encore sur la pelouse qu’on peine à entretenir.

A lire aussi : Les avantages et les inconvénients d’une cheminée à gaz

Ces mauvaises herbes empêchent parfois l’épanouissement des fleurs. Une fois que vous constatez la pousse des mauvaises herbes, il est nécessaire de s’en occuper sans attendre. Toutefois, la période la plus propice au désherbage, c’est au printemps afin d’éviter que les adventices ne nuisent à la floraison estivale.

Pour vous faciliter la tâche, travaillez après une bonne nuit de pluie, car la pluie mouille le sol et facilite ainsi le retrait des racines des herbes. Le soleil peut également vous aider à brûler les herbes. Il est primordial de garder les racines intactes afin de s’assurer qu’il n’y aura plus de repousse après le désherbage.

A découvrir également : Revêtement de sol pour salle de bains : pourquoi choisir le marbre ?

Le désherbage naturel : l’allié des amoureux du jardin

En tant qu’amoureux de la nature, vous êtes tenu de la respecter, ainsi, dites non aux produits chimiques et oui aux désherbants naturel et fait-maisons afin d’épargner votre jardin. Il y a plusieurs manières de désherber, notamment le fait d’arracher manuellement les mauvaises herbes en s’aidant d’un sarcloir ou d’une binette.

Il y a également une manière moins fatigante, c’est celle de vaporiser des mélanges fait-maisons qui servent à faire faner les adventices, pour ensuite les arracher facilement. Afin d’éviter de polluer vos plantes, certains mélanges naturels sont à favoriser pour désherber naturellement. Parmi les produits les plus utilisés, on retrouve le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude. Initialement prévu à l’utilisation ménagère, ces produits sont très prisés pour leur efficacité dans le désherbage du jardin.

La cendre provenant d’une poêle à bois est également recommandée afin de se débarrasser de la mousse. Les plus avisés se servent de l’eau de cuisson des féculents tels que les pâtes et les pommes de terre, qui est très riche en amidon afin de stopper les mauvaises herbes. Pour aller encore plus loin, certains utilisent également l’huile essentielle de basilic qui s’avère très efficace pour éradiquer les herbes folles.

Après le désherbage, comment éviter la repousse ?

La plupart des jardiniers passent la majeure partie de leurs temps à lutter contre les mauvaises herbes. Cependant, il existe des techniques naturelles qui permettent d’éviter la repousse de ces herbes afin de profiter d’un jardin bien entretenu en tout temps. L’une de ces technique par exemple c’est de se servir des feuilles mortes ou du gazon que vous venez de tondre afin de pailler le sol.

Cette technique empêche les graines des mauvaises herbes de germer en les privant de soleil. Il est également possible de se servir de bâche ou de carton si vous ne disposez pas de pelouse ni de feuilles mortes. Une fois que vous avez désherbé votre jardin, pourquoi ne pas se servir de ces herbes comme engrais ?

Il est tout à fait possible de recycler les mauvaises herbes en engrais grâce à quelques techniques qui ont déjà fait leurs preuves. Mettez les mauvaises herbes dans un contenant préalablement percé au fond et rempli avec de l’eau, ensuite, recouvrez le contenant et positionnez un récipient sous le contenant afin de récupérer l’eau. Le purin récupéré doit être dilué et ensuite, il ne vous reste qu’à vous en servir comme engrais pour faire grandir vos plantes et ainsi, la boucle sera bouclée.