Comment louer des vignes ?

Adopter ou louer un vignoble est une alternative bénéfique et peu coûteuse permettant de s’intégrer dans la viticulture avec un faible budget. Investir dans la viticulture par procuration peut cependant exiger une certaine maîtrise du fonctionnement de l’industrie. Ainsi pour les passionnés du vin, savoir comment s’intégrer dans cette industrie est important.

Comment adopter les pieds de vigne ?

Le système de location de pieds de vigne est apparu depuis quelques décennies. Cette pratique est économique et stratégique pour les personnes au budget peu conséquent. La viticulture par procuration consiste en effet à acheter sur place les pieds de vigne et à accompagner les vignerons en suivant toutes les étapes de la transformation du vignoble jusqu’aux produits finis. Compte tenu du nombre de pieds adoptés, l’intéressé reçoit un nombre équivalent de bouteilles de vin. Ce nombre de bouteilles peut varier d’un champ de vigne à un autre.

A lire aussi : Trouver une entreprise de nettoyage à Aix-en-Provence

L’investissement se fait de façon directe avec les propriétaires terriens ou à travers des sites spécialisés de location. L’objectif des investisseurs n’est surtout pas d’avoir une contrepartie financière mais de se faire plaisir, de réaliser leurs rêves ou encore vivre leur passion pour le vin.

Certaines sociétés organisent alors pour l’occasion une journée festive au cours de laquelle elles offrent aux épicuriens un titre foncier temporaire, un échantillon de terre et un pied de vigne symbolique. Enfin, les bouteilles de vin récupérées à la fin sont personnalisées et sont souvent sorties de la cave pour les occasions spéciales.

A lire en complément : Domino’s va commencer la livraison avec des robots à Houston

Combien coûte la location d’un vignoble ?

Le montant pour la location de pieds de vigne varie en fonction des producteurs ou du site sur lequel vous faites votre demande. Pour les interactions directes avec les producteurs, voici quelques vignobles et leur tarif.

  • Château Fougas : 13 € à 35€ pour 12 à 100 pieds de vigne avec un nombre de bouteilles compris entre 18 et 144 bouteilles.
  • Domaine de la Queyssie : 12 € à 23€ pour un gain variant de 6 à 24 bouteilles.
  • Chateau Maugey : pour une exploitation de 5 ans, Chateau Maugey facture 300€ par pied de vigne.

Contrairement à la location directe et pour plus de facilité, des sites spécialisés de location sont nés.

  • Expérience Vin Gourmet Odyssey propose un tarif variant entre 13 et 30€ en fonction du vignoble et du nombre de pieds.
  • Un pied au domaine: le prix est compris entre 16€ et 46€.
  • Covigneron : Sur ce site, le prix varie entre 20€ et 40€ pour gagner entre 2 et 6 bouteilles de vin.
  • Les vignes en coffret : les prix peuvent varier entre 12 et 50€ par pied de vigne. Ce qui donne droit à un nombre de bouteilles variant de 6 à 24.

Ces sites simplifient les processus de location.

Location de pieds de vigne versus achat direct et en ligne

La location des pieds de vigne se fait à faible budget. Pas besoin de faire partir de la plus haute classe sociale. Vous pouvez devenir vigneron avec un faible investissement. Ce qui n’est pas le cas pour l’achat qui exige un budget conséquent.

La viticulture par procuration n’as pas de risques liés à l’exploitation juridique et financière. Pas besoin de titre foncier. Cependant, l’achat exige l’acquisition d’un titre foncier, le respect de toutes les règles liées à l’acquisition d’un terrain et le remplissage  de toutes les formalités juridiques.

Aussi, l’adoption d’un vignoble n’exige pas une présence et une surveillance permanente de la part du locataire.

Tout achat de vignoble nécessite la mise en place d’une stratégie de gestion, un personnel qualifié pour assurer la survie des plantes. La responsabilité revient alors au propriétaire de s’occuper de tout le domaine. Mais en cas de location, ces derniers ne gèrent pas directement les champs de vigne.

Le système de location de pieds de vigne est assez simple, pas très coûteux et peut s’avérer plus avantageux en termes de gestion de temps et des obligations liées à l’entretien du champ.