Quand rempoter une orchidée ?

Quand rempoter une orchidée ?

Pour que votre plante soit toujours belle et en bonne santé, il est impératif d’en prendre soin. Dans le cas d’une orchidée, il est tout à fait possible que la plante soit essoufflée après une belle et longue floraison. Si tel est le cas, alors il est impératif de la rempoter dans un substrat tout neuf. Quand faire cela exactement ? Et comment réussir le rempotage d’une orchidée ?

Rempoter une orchidée : pourquoi ?

Avant de procéder à une quelconque démarche, il est bon de comprendre son essence. Après tout, prendre soin de ses plantes est une question de compréhension. Rien ne doit être fait machinalement sans une bonne compréhension. Cela pourrait faire plus de mal que de bien.

Lire également : Comment s’occuper d’un aloe vera ?

Dans tous les cas, il faut savoir que le substrat de votre plante se décompose au fur et à mesure du temps. Que ce soit l’écorce de pin, sphaigne, … cela est toujours valable. Comme son nom l’indique, le rempotage vise à changer de pot, mais pas seulement. Clairement, il s’agit de supprimer les racines abîmées de votre orchidée et de changer le substrat décomposé. Ce dernier asphyxie la plante et joue contre son bon développement.

Rempoter une orchidée : quand ?

Maintenant que vous avez une idée claire de l’importance de rempoter une orchidée, la suite est de savoir quand le faire exactement. Comme mentionné tout à l’heure, il est impératif de passer par cette démarche lorsque le substrat se décompose. Seulement, il s’agit juste du concept.

A voir aussi : Univers-Vacances, le comparateur de clubs vacances qui vous fait économiser en voyage

Pour être plus clair, vous pouvez rempoter vos orchidées n’importe quand. Il n’y a donc pas de saison propice au rempotage. Seulement, il y a une règle à suivre : « il ne faut jamais rempoter une orchidée en fleur ou en phase de l’être ». On reconnaît une fleur qui va fleurir au bouton sur sa tige.

D’une manière générale, vous pouvez rempoter une orchidée après la floraison. Il est également possible de le faire juste avant la sortie des nouvelles pousses. Après tout, c’est seulement après sa floraison que l’orchidée va continuer sa croissance. Vous allez donc l’y aider en lui offrant un substrat tout neuf.

Pour aller plus loin

S’il faut vraiment parler de saison alors le rempotage d’une orchidée se fait généralement durant le printemps jusqu’en début de la période estivale. Sinon, il y a bien certains genres qui dérogent volontiers à cette règle. On pense notamment au Cattleya qui fleurit en été ou bien en automne. Dans ce cas, vous procèderez au rempotage pendant l’automne ou l’hiver.

Il y a également des types spéciaux comme les orchidées épiphytes. Dans le cas de ces dernières, il n’est pas bon de les déranger souvent. Un rempotage tous les 2 ou 3 ans est amplement suffisant pour elles.

Bien entendu, vous n’êtes pas obligé de vous référer à la saison. Vous pouvez très bien tester le substrat pour savoir s’il est temps de le changer ou non. Pour ce faire, il vous suffit d’appuyer dessus avec votre doigt. Si le substrat n’offre aucune résistance, il faudra alors le changer !

Le rempotage d’urgence

Vous vous en doutez sûrement, mais il y a bien quelques exceptions. Ici, on parle notamment du rempotage d’urgence. Cette démarche devra être faite si vous avez fait une erreur d’arrosage, en cas de racines pourries, de feuilles molles, … Pour pouvoir sauver votre orchidée, il sera alors impératif de la rempoter.

Rempoter une orchidée : conseils en plus ?

Après la théorie vient obligatoirement la pratique. Il va sans dire que vous n’allez pas rempoter votre orchidée n’importe comment. Bien que cette démarche ne soit pas difficile en soi, il est bon de prendre en compte quelques astuces pour éviter les erreurs.

Côté Pot

L’orchidée est une plante qui peut très bien s’accommoder du même pot pendant plusieurs années. Après tout, cette plante croît d’abord à partir de ses racines afin d’occuper tout le pot avant de fleurir.

Sinon, il est conseillé d’opter pour les pots en plastique. Ces derniers sont beaucoup plus malléables par rapport aux pots en verre. Ce qui vous facilitera grandement la vie quand vous aurez à sortir les racines de la plante.

Aussi, il faut savoir que les orchidées se placent souvent dans un pot transparent doublé d’un cache pot. Ce dernier a pour objectif de bloquer le pot afin de permettre au surplus d’eau de s’écouler sans toucher les racines.

Côté matériel

Au niveau du matériel, il n’y a rien de difficile. Vous pourrez tout trouver facilement. Clairement, il vous faudra :

  • Une paire de ciseau (ou un couteau ou un sécateur)
  • Un substrat spécifique aux orchidées
  • Un nouveau pot de la même taille que l’ancien

Si vous ne trouvez pas de substrat spécial pour orchidées, alors vous pouvez très bien faire un mélange par vous-même. Bien entendu, il vous faudra un certain niveau de connaissance pour ce faire. Sinon, en général, le mélange est souvent composé d’écorces de pin, sphaigne du Chili, charbon de bois émietté et de billes d’argiles.

Show Buttons
Hide Buttons