Votre atomiseur reconstructible chauffe, est-ce normal ?

Si vous avez pour habitude de consommer de la vapeur de cigarette électronique, le terme atomiseur ne vous est pas inconnu. Si vous débutez dans l’univers de la vape, peut-être que dans ce cas, le terme atomiseur vous est moins familier. Intéressons au fonctionnement de l’atomiseur pour une cigarette électronique. Si vous remarquez que celui-ci chauffe, est-ce normal ?

Qu’est-ce qu’un atomiseur reconstructible ?

Il existe de nombreux atomiseurs sur le marché de la vape : atomiseur RBA, RTA ou encore RDTA. Mais quelles différences ?

A voir aussi : Les précautions à prendre en compte lors de la préparation du lait bébé

Le jargon de la vape

L’atomiseur RBA est un atomiseur dit reconstructible (RBA = “Re Buildable Atomizer”). Ainsi, dans ce cas, le vapoteur peut assembler une partie de sa cigarette électronique seule, sans grande compétence particulière.

Dans le monde de la vape, l’atomiseur RTA signifie plutôt “Rebuild-able Tank Atomizer ». Dans ce cas, l’atomiseur est reconstructible également, mais cette fois-ci, il est doté d’un réservoir. 

A lire également : La raison de la complication des prises de sang à domicile

À quoi sert l’atomiseur pour votre cigarette électronique ?

Vous allez rapidement le comprendre, un atomiseur est en fait toujours reconstructible puisque si ce n’est pas le cas, on va appeler cela un clearomiseur. Le clearomiseur, en effet, permet d’être activé grâce à la résistance et celui-ci sera prêt à l’emploi contrairement à l’atomiseur. 

En optant pour un atomiseur, le vapoteur va construire sa résistance à partir de plusieurs pièces.

L’atomiseur est le réservoir qui va permettre de mettre le e liquide de la cigarette électronique. Dans cette partie de la cigarette électronique, vous retrouvez également l’embout buccal qui permet de tirer pour faire de la vapeur.

Plus concrètement, l’atomiseur, comme le clearomiseur, servent à vaporiser le e liquide pour le transformer en vapeur.

woman wearing white sleeveless top smoking tobacco while standing near blue sea under white and blue skies during daytime

Pourquoi votre atomiseur reconstructible chauffe ?

Lors de votre expérience de vape, vous remarquez que votre atomiseur reconstructible chauffe, est-ce normal ?

Pas de panique si votre atomiseur chauffe un peu

Nous vous rassurons, il est tout à fait normal que l’atomiseur de votre cigarette électronique chauffe. En fait, c’est l’objectif même de cette partie de la cigarette. Sans cet effet de chauffe, la vapeur ne pourrait pas se créer. 

C’est de cette manière que le e liquide se transforme en vapeur. C’est même plutôt une bonne nouvelle si cette partie de la cigarette électronique chauffe, car cela montre la puissance de votre atomiseur reconstructible. Cette chauffe doit être douce.

Si toutefois l’atomiseur ou même le clearomiseur brûle au fil de vos utilisations, ce n’est pas normal. Il doit y avoir un souci au niveau des résistances qui sont à changer.

L’intérêt de cette chauffe pour le fonctionnement de votre cigarette électronique

La température élevée de votre atomiseur permet de créer le nuage de vapeur lors de la vape. Les résistances sont très importantes, car elles se composent d’un fil résistif en métal qui s’oppose au courant électrique de la batterie de la cigarette électronique.

En cliquant sur le bouton, vous activez un courant électrique pour faire fonctionner la cigarette. Les résistances vont rencontrer les électrons, notamment le métal du coil de la cigarette électronique.

Ce système entraîne ainsi une hausse de la température de l’atomiseur pour permettre au e liquide de passer de l’état liquide à l’état de vapeur. Vous pourrez inhaler la vapeur et découvrir les vapeurs de votre e liquide.

Désormais, si après le montage de votre résistance avec le système de l’atomiseur reconstructible, vous sentez une chaleur lors de votre expérience de vape, ne vous inquiétez pas, car c’est le système qui est ainsi. Profitez des saveurs de votre e liquide pour un maximum de plaisir. Cependant, si au fil des utilisations, l’atomiseur commence à surchauffer jusqu’à vous brûler les doigts, interrogez-vous sur sa puissance. Il est peut-être nécessaire de procéder à un nouveau montage.