Quel repas cuisiner à Pâques ?

Quel repas cuisiner à Pâques ?

Ça y est ! La fête de Pâques arrive à grands pas. Une belle occasion de se lancer dans des préparations maison et passer d’agréables moments en famille. Il ne reste qu’à s’entendre sur l’assiette pour répondre au goût de tous. On vous invite à découvrir quelques repas sacrés de la fête pascale.

Un repas copieux pour fêter Pâques

Qui dit Pâques, dit repas consistant ! Il n’est donc pas indispensable que les amuse-bouche soient au rendez-vous, au risque de vous sentir déjà lourde. Toutefois, on ne saurait célébrer cette fête sans quelques petites asperges vertes pour l’entrée et les incontournables œufs de Pâques ou encore les lapins chocolatés.

A découvrir également : Comment nettoyer le filtre d'une théière ?

L’agneau pascal

Pour le repas, il n’y a rien de mieux que l’agneau, la starlette des traditionnelles tables pascales pour régaler vos papilles. En effet, la tradition de l’agneau pascal perdure depuis des siècles, ce qui fait de cette viande le symbole confirmé de la fête.

Elle se décline en plusieurs morceaux de choix. Cuisinez le gigot, la souris, l’épaule ou encore le carré d’agneau pour varier les plaisirs ! Il suffira de demander des conseils à votre boucher, pour avoir plus d’informations sur la pièce de viande à choisir.

A lire aussi : Quelle résistance à la cigarette électronique ?

Vous pouvez servir votre viande accompagnée de pomme de terre et d’une belle poignée de légumes. N’oubliez surtout pas de privilégier une viande saine et éventuellement bio !

Vous pouvez également servir du pâté de Pâques comme plat principal. En effet, ce pâté est généralement servi en entrée, lors de la fête. Cependant, puisqu’il est assez lourd, certaines personnes préfèrent l’adopter pour le plat copieux, accompagné d’une salade par exemple.

Le lapin

Pour réussir le plat de résistance pascal, le choix de la protéine demeure un élément crucial. Même si l’agneau est une viande traditionnelle de ladite fête, il est tout à fait possible de choisir une autre, pour sortir de la monotonie ou encore pour ceux qui ne sont pas adeptes de l’agneau. Pensez alors au lapin, si vous êtes fan de viande blanche ! La viande de lapin, c’est l’assurance de réguler les apports en graisse et d’éviter le mauvais cholestérol, puisqu’il s’agit d’une viande maigre, mais riche en protéine. Tendre et savoureuse, elle entre dans la composition de nombreuses préparations, sans oublier qu’elle est aussi un élément principal dans la tradition pascale.

En résumé, Pâques étant une parfaite opportunité de passer des moments conviviaux, il reste important de concocter des recettes culinaires hors du commun.

Show Buttons
Hide Buttons